Archive for October, 2012

Christianophobie: faut-il avoir peur ?

Saturday, October 20th, 2012

Michel Garroté, réd en chef – Pour ce qui me concerne – je l’écris une fois encore – l’Europe ne parviendra pas à contenir l’islam, si elle ne revient pas à certaines valeurs fondamentales, qui, au demeurant, sont aussi des questions de simple bon sens. Je pense notamment à la natalité, au respect du droit à la vie et à la légitimité de la famille, au sens judéo-chrétien du terme.

L’Observatoire sur les Eglises Persécutées et Menacées publie une base documentaire concernant la situation de l’Eglise dans le monde. Pour chaque pays, une fiche présente des données statistiques, la législation religieuse, ainsi que les actualités publiées dans la revue L’Eglise dans le Monde. On peut consulter toutes ces informations sur le site de l’Aide à l’Eglise en Détresse. EnFrance, 67% des parents catholiques déclarent que la liberté de conscience de leurs enfants n’est pas respectée dans les écoles publiques.

Par ailleurs, 20% répondent affirmativement à la question : « Vos enfants ont-ils été l’objet de critiques à l’école publique à cause de leur religion ? », tandis que 91% des parents désirent que l’Église catholique prenne des initiatives afin d’ôter les obstacles à la liberté d’éducation. Toujours en France, le vandalisme contre les édifices de culte, les profanations de cimetières, ainsi que les sacrilèges d’églises et d’objets sacrés, enregistrés avec une particulière violence, augmentent, et, sont de plus en plus préoccupants.

Lorsque l’Église catholique de France est prise pour cible, il s’agit souvent d’opposants aux questions éthiques, liées à des combats menés par des groupes de défense de la vie et liées à des campagnes pour l’affirmation de la famille avec un père et une mère. Au moment de la fête de la Saint Valentin, un groupe d’activistes gay avait organisé une manifestation devant la cathédrale de Notre-Dame à Paris, mettant en scène des « baisers homosexuels de groupe ».

L’on devrait ajouter aux informations fournies par Aide à l’Eglise en Détresse, qu’en France, la situation est la même, en pire, pour les Juifs. Les événements tragiques de l’année 2012, notamment à Toulouse et à Sarcelles, en témoignent.

D’autre part – et c’est lié au paragraphes ci-dessus – Mgr Peter Turkson, cardinal archevêque de Cape Coast, au Ghana, a diffusé, lors du Synode des Evêques sur la Nouvelle Evangélisation,une vidéo choc montrant l’expansion de l’islam en Europe (ce qui a agacé quelques évêques européens, notamment français, comme l’on pouvait – hélas – s’y attendre….)

Mgr Peter Turkson a expliqué son désir d’éveiller les consciences de l’Église catholique, d’une part, sur la baisse de natalité en Occident ; et d’autre part, sur certaines politiques de planning familial. Il avait déjà projeté cette vidéo – sans aucune polémique – devant des milliers de personnes lors du rassemblement mondial des familles, à Milan (Italie) en juin dernier.

Je suppose qu’une diffusion – officielle et publique – de cette vidéo, à Paris, provoquerait des émeutes mahométanes, abondamment relayées par les journalistes parisiens…

Répondant au quotidien italien ‘Il Sole 24 Ore’, le cardinal Turkson avait déclaré: « Pour pouvoir accueillir l’autre, nous devons d’abord nous affirmer nous-mêmes, sinon nous allons être avalés par les nouveaux arrivants ». Un participant au Synode a confirmé le choix du cardinal : « La question de la pression de l’islam sur les chrétiens est sous-jacente depuis le début. Beaucoup d’évêques ou de prêtres venus du Moyen-Orient se plaignent des persécutions quotidiennes subies par les chrétiens ».

Romilda Ferrauto, porte-parole francophone, observe : « Beaucoup d’évêques originaires d’Afrique et du Moyen-Orient affirment que le dialogue avec l’islam n’est qu’un mot dont on abuse selon eux. Ils ajoutent même ne pas pouvoir prononcer le mot ‘évangélisation’. Beaucoup demandent à ce titre que des structures d’accueil soient réservées dans l’Église catholique pour des musulmans qui se convertissent au christianisme ».

Les évêques sont divisés. Le cardinal français André Vingt-Trois aurait dénoncé une propagande (?!). Un évêque allemand, évoquant l’immigration musulmane, a prévenu : « Qu’on le veuille ou non, cela va devenir un problème en Europe, même si certains ne veulent pas le voir ». L’Allemagne aurait-elle compris le problème et la France pratiquerait-elle l’autisme ? Le cardinal ghanéen Peter Turkson est un proche de Benoît XVI.

Le Pape lui a demandé de quitter son archevêché de Cape Coast, au Ghana, pour rejoindre le Conseil Pontifical Justice et Paix, au Vatican. En effet, certains évêques d’Europe ont urgemment besoin de s’inspirer de la sagesse africaine ; au lieu de lire la presse de gauche tous les jours et de renoncer ainsi à la vérité.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

15 millions d’Euros par an

Friday, October 19th, 2012

‎15 millions d’Euros par an, c’est ce que dépense chaque année le conseil général d’Ille-et-Vilaine pour la prise en charge des mineurs étrangers, illégalement débarqués sur notre territoire.
Ils sont systématiquement logés dans des hôtels et pris en charge par des services en attente de régularisation, alors qu’ils devraient tout simplement être expulsés. Ils n’ont aucune vocation à rester sur notre sol, le département reconnaissant lui même qu’il est saturé, qu’il ne peut plus répondre aux demandes dans des conditions décentes.

Pendant ce temps là, ce sont les nôtres, Bretons de souche, qui crèvent la gueule ouverte dans la rue, sans personne pour les plaindre, sans personne pour les aider, sans personne pour les financer ou pour réquisitionner un logement afin de les loger sans frais.

Les responsables de cette situation sont avant tout les élites qui promettent un eldorado qui n’existe pas à des populations pauvres, affamées et qui n’ont rien à perdre.
Au même titre que nous exigeons l’expulsion immédiate de ces clandestins, nous exigeons des peines de prison sévères pour ces politiciens et ces associations de gauche comme de droite, qui, par faux humanisme, par leurs actions et par leurs lois « passoires », favorisent une immigration aujourd’hui devenue colonisation.
Car entendons-nous bien : nous n’avons rien contre les immigrés qui viennent sur notre sol. Nous ferions sans doute la même chose si la faim nous poussait à le faire.
Notre volonté de les renvoyer chez eux n’est qu’un réflexe de survie, de protection envers notre peuple et rien d’autre.
Notre volonté de sanctionner ceux qui les font venir, est quant à elle, animée d’une haine farouche contre les fossoyeurs de nos peuples européens.
Nous ne leur pardonnerons jamais leur trahison et leur volonté de détruire notre civilisation et nous lutterons au quotidien contre ces collaborateurs zélés du 21e siècle.

Cette nouvelle actualité, tout comme l’occupation d’une église finistérienne par des clandestins aidés des traditionnels xénophiles du RESF, nous prouve que nous avons raison.
Cette nouvelle actualité est la confirmation de la justesse de notre combat au service de la préservation et de la défense de notre peuple.
Cette nouvelle actualité confirme qu’en déposant et en annonçant un rassemblement, le mercredi 7 novembre, à Pacé près de Rennes, pour exiger l’expulsion de 300 familles de clandestins, nous avons encore et toujours raison !

Nous ne céderons pas !

Yann Vallerie, pour Jeune Bretagne