Archive for November, 2010

Communiqué d’ Adsav

Monday, November 8th, 2010
D’ar 21 a viz genver 2007 e kerz abadenn Riposte “Allons enfants de la Patrie” e kadarnas Marine Le Pen he stourm a-enep da Vreizh ha d’ar sevenadur breizhek. Lavarout a reas, o keñveriañ Breizh hag ar Vrezhoned ouzh an enbroidi eus tu all ar mor Kreizdouar, e vefe arvarus evit ar republik c’hall distreiñ d’an divyezhegezh e Breizh.

E 2010, petra eo soñj Marine le Pen diwar-benn an divyezhegezh e Breizh ?

E Noal-Kastellan e vo Marine le Pen d’an 11 a viz Du. N’eo ket bet dibabet an deiziad-se dre zegouezh a dra sur. E drevadennouriezh a vez kadarnaet amañ gant he strollad. Evidomp eo ur gwir atahin lidañ mod-se ar Brezel Bed Kentañ a goustas d’ar Vrezhoned 300 000 den marv, aberzhet war aoter ar « vroad » c’hall, ha gallekadur ar vro a gendalc’h hiziv an deiz gant meizad an « hevelepted vroadel » c’hall a ya a-enep d’hor breizhadelezh.

Daoust hag-eñ eo Marine le Pen, a gadarn hec’h emzalc’hioù a-enep d’ar panelloù divyezhek e Breizh, un defi pe mazo evit dibab lidañ an deiziad-se e Breizh a zo bet divyezhek a-viskoazh ?
Daoust-hag-eñ e vez nac’het gant marine Le Pen, a c’houlenn groñs an diuz broadel koulskoude, gwir ar Vrezhoned da saveteiñ o breizhadelezh hag o sevenadur kentoc’h eget disoc’h an hollvedouriezh c’hall ?

Ret e vo da vMarine le Pen en em zisplegañ e Noal-Kastellan d’an 11 a viz Du a zeu.
Marine, ma ne blij ket dit hor bro, skamp kuit !

Na heñvelaet, nag enteuzet, Brezhoned omp !

Le 21 janvier 2007, au cours de l’émission Riposte “Allons enfants de la Patrie” sur la question de l’intégration, Marine Le Pen déclare son engagement contre la Bretagne et sa culture. Elle affirme ainsi qu’il est dangereux pour la république française de revenir au bilinguisme en Bretagne, plaçant du même coup les Bretons et la langue bretonne sur un pied d’égalité avec les communautés immigrées présentes au sein de l’hexagone.

En 2010, quelle est la position de Marine Le Pen sur le bilinguisme en Bretagne ?

Marine le Pen sera à Noyal-Chatillon sur Seiche le 11 novembre prochain. La date choisie n’est pas anodine et enfonce le clou de la volonté colonialiste du parti français. Adsav ! Le parti du peuple breton considère la venue de Marine Le Pen un 11 novembre en Bretagne constitue une véritable et double provocation au regard de ce qui a forcé les Bretons à basculer, contre leur gré, vers le concept d’identité française, et un outrage aux 240000 Bretons sacrifiés sur l’autel de la “nation française”.

Marine le Pen, qui se positionne contre la signalétique en breton sur le territoire breton, est-elle masochiste ou provocatrice pour choisir de commémorer cette date en Bretagne ?

Marine le Pen, qui se positionne pour la préférence nationale, nie-t-elle le droit des Bretons de parents Bretons, nés sur le territoire breton à préférer sauver ce qu’ils sont et leur culture plutôt que de basculer vers le résultat de l’universalisme français ?

Marine le Pen devra s’expliquer à Noyal-Chatillon sur Seiche le 11 novembre prochain.

Alors, Marine, la Bretagne, tu l’aimes ou tu la quittes ?

Ni assimilés, ni intégrés, Bretons nous sommes !

Le kuzul meur d’Adsav! Le parti du peuple breton

___
Ronan Le Gall
Président d’Adsav
Adsav, Le parti du peuple breton

Site Web :  http://ronan.le.gall.adsav.org/
E-mail :       ronan.le.gall@adsav.org