Logo

Cimetière marin de Mers-el-Kebir, rénovation achevée... Cherchez l'erreur

Notre requête concerne le rapatriement des victimes afin de permettre aux familles de ses marins morts pour la patrie de pouvoir faire leur deuil en présence de la dépouille de leurs proches. Souvenons-nous que, contrairement aux lois de la guerre sur mer, l'amiral anglais Somerville, le 3 juillet 1940, a fait tirer sur les navires français, incapables de riposter. Une véritable curée : près de 1 300 hommes trouvent la mort. Le cuirassé Bretagne engloutit, à lui seul, 977 officiers et marins, dont plus de 700 marins bretons. Notre site : http://mers-el-kebir.net/)
L'un des plus gros scandales lié à la mémoire collective française est bien la profanation du cimetière de Mers El Kebir, où les tombes des marins morts à Mers El Kébir ont été saccagées et les sépultures violées par des criminels de la mémoire. Que reste-t-il des marins tombés à Mers El Kébir. Rien, ou presque.

Très récemment afin de ne pas offenser les musulmans, les croix du cimetière militaire français de Mers-el-Kebir ont été retirées. Il s'agit d'une insulte faite aux morts pour la patrie. Incapable de donner à nos marins une sépulture digne de leur sacrifice, le gouvernement français s'est permis, avec l'accord des autorités algériennes, de raser les tombes et de remplacer les croix par des parallélépipèdes de béton. Ainsi, l'autorité française a laissé s'accomplir la profanation et maintenant autorise l'anonymat et l'abandon de la mémoire de ces marins qui ont combattus pour la France.
Les familles sont très affligées de cette rénovation. Il aurait été plus sage de finaliser cette remise en état, en France, afin de permettre aux familles et aux anciens combattants de les honorer dignement. Vous comprendrez que la distance et le prix de cette visite en Algérie, signera dans quelques années un oubli irrémédiable. Certains citoyens ont droits aux commémorations annuelle, pour d'autres la perpétuité dans l'oubli. Ce n'est pas juste au non de notre mémoire, si mémoire sincère il y a. Nous sommes attachés à ce rapatriement qui sera inéducable un jour. La mémoire doit rester inaliénable et sans ambiguïté.
a462c57af5cd6d7345c24bbe059b51a0.jpg
AVANT....

....."L'ossuaire a été réhabilité, les tombes endommagées ont été reconstruites et sont matérialisées par des pupitres individuels fixés au sol et portant une plaque d'identité marquée d'un symbole confessionnel. Deux préaux, aménagés de part et d'autre de I'entrée, seront très prochainement dotés de panneaux d'information relatant l'histoire de la bataille.

Les travaux de restauration et de sécurisation de ce cimetière, commencés en septernbre 2006, ont été achevés enjanvier dernier.

Il n'est donc plus envisageable de transférer les corps dans un cimetière situé sur le territoire français"......

Philippe RIFFAUT Directeur de Cabinet Cabinet du Secrétaire d'Etat à la Défense chargé des Anciens Combattants

APRES....